Comment décrypter les labels alimentaires de qualité ?

Agriculture Biologique
Ce logo est la version européenne du précédent. Les contraintes de production diffèrent un peu de la règlementation française, cette dernière étant plus stricte. Les logo français AB et européens (ci-dessous) vont prochainement évoluer.


Atout certifié qualité
Ce logo atteste que le produit possède des qualités spécifiques ou suit des règles de fabrication particulières strictement contrôlées. C’est donc la garantie d’une qualité régulière du produit. Contrairement aux précédents labels, les produits certifiés ne sont pas des logos officiels, mais seulement des marques collectives privées, utilisées à l'initiative des fabricants.


Critère qualité certifié
Ce logo apporte les mêmes garanties que le précédent, mais l'organisme certificateur est différent. Les produits certifiés sont surtout des viandes, des fruits et légumes,
la farine, les oeufs, le cidre...

Les produits certifiés doivent comporter sur leur étiquette le nom de l'organisme certificateur ainsi que les caractéristiques certifiées.


Appellation d’origine contrôlée (AOC)
Une appellation d’origine contrôlée (AOC) garantit un produit originaire d’un pays, d’une région ou d'un terroir, et dont la qualité ou les caractéristiques sont dus à son milieu géographique (climat, savoir-faire...)

Les AOC se trouvent essentiellement dans le secteur agricole et alimentaire : vins, produits laitiers, fruits et légumes… 545 produits ont été reconnus aujourd'hui.


Appellation d'origine Protégée (AOP)
L’appellation d’origine protégée (AOP) est l'équivalent européen de l'AOC. Elle est attribuée à certains produits agricoles et alimentaires excepté les vins et les spiritueux. Quelques exemples : France : fromage de Roquefort ; Italie : jambon de Parme ;
Grèce : olive de Kalamata...

Depuis l'apparition des sigles européens, les AOC françaises doivent obligatoirement appartenir à une AOP (Appellation d'origine Protégée ) ou une IGP (Indication géographique protégée).


Reconnu saveur de l'année
"Saveur de l’année" est un sigle attribué à l’issue de dégustations effectuées par des panels de consommateurs et de professionnels dans des laboratoires privés. Mais il ne s'agit pas d'une certification qui répond à un cahier des charges précis.

Seuls les produits dont les fabricants ont payé peuvent concourir. Il concerne donc plutôt les produits issus des grands groupes agroalimentaires.


Elu produit de l'année
"Produit de l’année" est un prix décerné après enquête auprès d’un échantillon de 22 000 consommateurs qui se prononcent sur une liste définie de produits. Le logo se retrouve donc sur des articles censés se distinguer par leur nouveauté, leur inventivité ou leur côté pratique. Mais il ne s'agit en aucun cas d'un vrai label de qualité doté d'une certification : le jury qui décerne ce logo est en majorité composé par des industriels et des spécialistes du marketing.


Label rouge atteste que l’aliment possède un ensemble de qualités et de caractéristiques très spécifiques (conditions de production et goût), qui lui confèrent une qualité supérieure à son équivalent sur le marché. On le retrouve surtout sur les volailles, les charcuteries, les produits laitiers, mais aussi pour du saumon fumé ou pour le sel de Guérande.


Agriculture Biologique
Ce label indique qu'au moins 95% des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique, c'est-à-dire qu'ils ont bénéficié de pratiques spécifiques de production (emploi d’engrais vert, lutte naturelle contre les parasites...) Attention : certains engrais ou traitements (par exemple pour la conservation) peuvent être utilisés mais en quantité limitée et selon des normes définies. L'utilisation d'OGM est, elle, strictement interdite.


VBF
Depuis le début des années 1990, les professionnels de la filière favorisent les démarches permettant de développer l’information sur l’origine de la viande.

La crise sans précédent qui a débuté en mars 1996, n’a fait qu’accélérer et renforcer cette volonté qui s’est concrétisée par la mise en place du sigle Viande Bovine Française.

Si le sigle Viande Bovine Française, qui garantit une viande issue d’animaux nés, élevés et abattus en France, a pu être effectif aussi rapidement, c’est justement parce qu’il s’appuie sur les procédures d’identification et de traçabilité.

Soumis, aux différents stades de la filière, à des contrôles officiels et à des contrôles par des organismes tiers indépendants, VBF a apporté une réponse efficace aux attentes des consommateurs.

Il a également constitué la première étape d’une politique à long terme de la filière viande, visant à retrouver une confiance durable des consommateurs par une information transparente.